Forum rpg sur le Silmarillion de J.R.R. Tolkien
 

Partagez|

[Forge] Découvrir de nouveau cette sensation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Haut-Roi des Noldor en Arda
Haut-Roi des Noldor en Arda
avatar


Messages : 9
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 26
Localisation : Hithlum



Feuille de personnage
Affinité magique:
9/15  (9/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: [Forge] Découvrir de nouveau cette sensation Mer 8 Nov - 23:03

.
Fingon

.
Fingon

「 Forge 」
Le royaume d'Hithlum connaît pour le moment un soudain répit, un calme qui n'allait pas durer indéfiniment. Ces derniers jours le haut roi avait enchaîné les conseils avec c'est général pour planifier des tactiques pour les futures batailles que le royaume allait devoir livrer, et le fils de Fingolfin savait que trop bien que ce jour allait arriver très vite et sans prévenir, il veut être prêt pour ce jour. Certains jours le jeune haut roi allait lui-même vérifier les défenses des frontières, soit en escaladant les différentes montagnes d'Ered Lomin pour surveiller l'horizon ou en inspectant les défenses de Barad Eithel, la forteresse qui défend tout le royaume à elle seule des hordes du mal. Oui, son exigence envers lui-même est impitoyable, se refusant la moindre erreur alors qu'il sait au plus profond de lui qu'il en fera et que son peuple souffrir certainement de ces décision qu'il aura a prendre.

Et pour mettre toutes les chances de son côté, il décide de forger une nouvelle arme pour les batailles à venir qu'il savait imminentes. Avant son départ il ordonne à ses généraux de tripler les éclaireurs pour surveiller la frontière et renforcer les défenses de Barad Eithel pendant son absence. Parce que oui, son voyage allait le mener bien loin de sa résidence officielle qui est la forteresse de Barad Eithel, et il voulait partir avec le cœur léger en sachant la forteresse préparer contre un assaut soudain.

° ° °

Après une journée de trajet, le haut roi arrive enfin à destination, plus précisément dans les collines nord d'Hithlum. Il s'avance jusqu'au flanc d'une montagne où il y avait une petite maison en pierre très discrète, c'était là ou le jeune haut roi exercer son talent de forgeron, c'est un endroit paisible pour se ressourcer et façonner ses créations dans la tranquillité absolue. En entrant dans la maison Fingon retira son manteau et prépare le matériel nécessaire, commençant par allumé la forge et attisé le feu pour ravir les flammes est augmenté la température de ce dernier. Mais il fallait de très longues minutes pour que le feu soit à bonne température, mais cela permet à Fingon de préparer les outils en les sortants des placards en bois. La lumière de la pleine lune se refléter sur la forge a travers le trou dans le plafond qui est prévu pour faire évacuer la fumée de la pièce, mais après avoir fini de prépare les outils, le four de la forge rugi plusieurs fois, la température montée de plus en plus pendant que les minutes s'écouler.

Dans le four de la forge il y avait de l'acier qui bouillonner au rythme de la température qui augmenter, et après des heures, il fit couler l'acier dans un moulage et attendit un peu en enlevant sa veste et par la même occasion observer les étoiles du ciel que Varda lui offrit. Ce fut une nuit splendide ce soir, le silence régné ici et là brise venant du nord était agréable et d'un grand réconfort dans la pièce chauffée comme un four. Il sortit l'alliage de son moulage avec précaution et s'équipe de son marteau et tout le matériel requis, le plus gros du travail allait commencer, le son du marteau sur l'acier se fit entendre avec un savoir-faire exceptionnel, chaque geste était minutieusement calculé.

Chaque fois qu'il frappe le métal avec son marteau, des étincelles volèrent dans tous les sens, et le rythme du son du marteau s’accélèrent subitement. Les pensées de Fingon étaient tournées vers Morgoth, il voulait créer l'arme qui l'aiderait à terrasser le noir ennemi, il détestait tellement Morgoth que toute c'est penser à cet instant était dirigé vers lui. Mais il ne s'était pas rendu compte que la colère avait gagné son esprit et son corps et que sont talents en tant que forgeron et sa précision diminua, il s'arrêta subitement de frapper quand il se rendit compte qu'il s'énervait plus sur le métal que le travailler comme un forgeron le ferait. À vrai dire, ce n'est pas la première fois que cela lui arrive, depuis la mort de son défunt père, Fingon a essayé de forger des pièces en tous genres, et pour la plupart avec succès, mais quand ça concerne des pièces d'armement, la colère le gagne et l'empêche d'exercer son talent. Impuissant l’héritier de la maison Fingolfin regardait le métal bouillonner devant lui, se maudissant lui-même en pensant qu'Aulë lui a retiré son talent en guise de punition de ne pas avoir pu sauver son père, c'est ce qu'il penser.

Mais subitement, un bruit se fit attendre derrière Fingon qui se retournèrent aussi. Intriguer l'Eldar partie au fond de la pièce et regarda avec attention les pierres que composer le sol de la maison, et il aperçois que quatre pierres étaient fissurées, il les saisit des mains pour les extirper du sol et laisser apparaître un trou ou était entreposer un marteau d'une brillance resplendissante. Fingon stupéfiait reconnu ce marteau aussitôt, principalement grâce à son revêtement en argent qui lui donnait une brillance magnifique, ainsi que les inscriptions inscrites dessus - Vous mes fils et descendants, soyez digne de porter Tolhirm ! - ce marteau appartenait à son père Fingolfin, qui venait lui aussi ici pour forger ses armes. C'est à ce moment-là que Fingon se remémore ces souvenirs du passé quand il était jeune et que son père lui apprenait à forger, instinctivement il retourna vers le four de la forge et murmura à voix basse en langue Noldorin une prière à Aulë ainsi que Manwë.

Tolhirm:
 

L'esprit de Fingon était plongé en partie dans c'est souvenir, plus exactement quand il apprit à forger auprès de son père, comme si c'est souvenir voulais lui redonner confiance en c'est propre capacité de forgeron et oubliait sa haine. Pendant qu'il ressasser ces souvenirs, ils saisit fermement le marteau de son père et se mirent à battre de nouveau le métal positionné devant lui sur l'enclume avec une bien meilleure précision et habilité qu'a sa première tentative. Chaque geste qu'il fessait lui rappeler ceux que son père lui avait appris, comme s'il redécouvrait comment forger, que forger une arme n'avait pas comme but premier de créer un objet avec sa haine, mais plutôt avec son cœur et sa passion pour l'art de la forge, voilà ce que son défunt père lui avait appris. Pendant sa première tentative où il taper sur le métal presque avec acharnement est sans réellement s'appliquer là où sa deuxième tentative était complètement différente, le son du marteau de Tolhirm fessait échos dans la pièce avec un rythme constant presque comme une mélodie.

° ° °

Après deux jours entiers à battre l'acier et lui rendre la forme qu'il rechercher, voulant perfectionner la moindre imperfection de la lame rougeâtre, le jeune haut roi avait aussi redécouvert la passion qu'il l'animait par le passé pour l'art de la forge jusqu'au point de ne pas s'apercevoir que les jours s’écouler en dehors de la petite maison perdue dans les collines. Désormais la première étape était enfin terminée, mais le plus important rester à venir, Fingon entama les gravures des runes avec toute sont habilitées et son savoir dans ce procédé très pointilleux. Les premières runes gravées sur le manche de l'épée furent la Rune du courage, une rune relativement complexe et qui permet à son porteur d’insuffler le réconfort et la détermination dans les moments les plus délicats, cette rune sera cruciale pour soutenir ces troupe face à des monstres terrifiants et lieutenant de Morgoth, même pour un elfe expérimenté. La deuxième rune gravait sur la lame, et pas des moindres étant donné qu'il lui a fallu toute une après-midi pour cette gravure, la rune de pureté était une rune des plus complexes et qui à demander du temps et de la concentration à Fingon pour la réaliser a la perfection. Cette rune permet à son détenteur de pouvoir blesser et brûler tout être impur touchant l'objet avec la rune inscrite dessus, il lui sera d'une grande aide contre les forces du mal, même si son efficacité est amoindrie contre les Maiar corrompus ou Morgoth lui-même.

Quand la dernière rune fut inscrite sur la lame, une lumière bleue se désigna le long des inscriptions des deux runes, ce qui signifiait que le processus de gravure a été accompli avec succès. Pour achever sa création, il déposa la lame dans un tonneau rempli d'eau pour chuter radicalement la température et finir le processus. Après quelques minutes se son écouler pour finir les dernières modifications comme l'ajustement du manche et polir légèrement la lame, il déposa sa création sur l'enclume et la regarda avec un léger sourire, non pas par écho surdimensionné comme certains forgerons après leur création, mais qu'il était heureux d'avoir pu revivre la joie de passer deux jours à façonner sa création et redécouvrir le plaisir de forger en mettant tout son cœur dans cette arme et non de la haine. L'une des leçons de son père qu'il avait oublié, qu'une arme façonner avec la haine n'en fera pas une arme digne de son porteur, contrairement à celle-ci fait par un plaisir sincère. Fingon se mirent à regarder le marteau d'argent de son père avec un léger sourire, comme si c'était pour remercier son père de lui avoir fait redécouvert un plaisir qui croyait ne plus avoir la chance de connaître un jour. Le jeune haut roi positionna son épée devant lui.

<< Sa fait bien longtemps que je t'attendais... Calimmacil ! >>

Calimmacil:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Forge] Découvrir de nouveau cette sensation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Venez nous faire découvrir de nouveau groupe (ou chanteur ;p)
» Tout un nouveau monde à découvrir
» Raiton ! Quelle est cette sensation ? [Kokei Ryukin]
» Manèges à sensation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Silmarillion: l'Ombre de Morgoth ::  :: Le Beleriand :: Hithlum :: Mithrim-