Forum rpg sur le Silmarillion de J.R.R. Tolkien
 

Partagez|

Forger la défense de Nargothrond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Roi de Nargothrond - Le Loyal
Roi de Nargothrond - Le Loyal
avatar


Messages : 99
Date d'inscription : 03/08/2017
Age : 18



Feuille de personnage
Affinité magique:
10/15  (10/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: Forger la défense de Nargothrond Sam 11 Nov - 13:25




«La menace au Nord grandit. Les cieux noirs d’Angband s’obscurcissent depuis Dagor Bragollach, la Bataille de la Flamme Subite, qui a vu le siège que tenaient les elfes autour de la forteresse du Mal éclater en morceaux. Ces morceaux, ces armées elfes conduites par d’illustres seigneurs s’éparpillèrent alors dans le Beleriand en quête de repos et guérison.

Or le Mal est imprévisible et ses forces poussent dans les profondeurs à une vitesse que nous ignorons. C’est pourquoi nous, les défendeurs du Beleriand, devons également renforcer nos villes, nos peuples et nos défenses. Car moi, Roi de Nargothrond, jamais notre cité ne tombera dans les obscures mains de Morgoth. Loin de moi l’idée de l’attaquer, mais il nous faut nous tenir prêt : les sentiments qui me viennent me font part de mauvais augures.
»

C’est ainsi que Finrod justifia à l’elfe qui se tenait devant lui ses intentions. L’artisan forgeron était le plus réputé de tout Nargothrond et devait donc être le meilleur de tout le Beleriand, puisque Nargothrond, cachée dans sa montagne, était un havre de connaissance en matière de forge. Il acquiesça lorsque Finrod eut fini. Ce dernier avait toujours l’air songeur, ses mots prenaient – et d’autant plus lorsque qu’il parlait de Morgoth et ses serviteurs – un air de prophétie. Ce qui n’était pas très rassurant, puisque le Roi annonçait l’arrivée de malheurs, ou de temps qui ne seront pas très heureux.

Ses yeux se détachèrent alors de ceux du forgeron et il fit un quart de tour sur lui-même, de sorte à se diriger vers une table où se trouvaient empilés nombres de papiers et objets en tout genre. D’un geste vif, le Roi elfe détacha du tas une sorte de croquis et tout en l’examinant, vérifiant qu’il s’agissait du bon, le tendit à l’artisan. Il lui demanda d’examiner ce dessin et l’autre s’exécuta, lisant inscriptions, laissant ses yeux défiler sur les courbes. Lui laissant un instant de réflexion, Finrod demanda alors, les yeux vifs et lançant un regard curieux, en même temps qu’un sourire agréable :

« Vous sentez-vous capable d’une telle œuvre ? Le prestige que vous avez en ville me laisse deviner que oui, mais un tel défi demande sans doute de la préparation. »

« Vos mots m’honorent, répondit très vite le forgeron, visiblement enthousiaste, sinon prit d’une certaine excitation. Ce genre de défis sont ceux ayant construits les paroles me concernant en ville, le réaliser pour vous fait naître en moi une envie encore plus forte de le réaliser : je vous le promets, cette épée sera votre gloire lors des batailles à venir, en espérant toutefois que cela n’arrive pas trop vite. »

Finrod sourit alors qu’il obtenait sa réponse. Il promit alors à l’artisan de lui fournir tout ce dont il aurait besoin pour réaliser cette arme, ce qu’il fit quelques jours plus tard, lorsque la forge de cet objet allait commencer. Les forges royales avaient été allumées et réchauffaient la ville de Nargothrond de leur puissance. Felagund avait fait apporter plusieurs sacs, et en les ouvrant, le forgeron fut pris d’un instant d’émerveillement, devant autant de blocs de mithril, ce métal si précieux, résistant et léger. Il commença à se mettre au travail, jetant quelques fois un regard au Roi qui l’observait. Il ne resta pas longtemps ainsi, puisqu’un elfe finit par lui apporter sa harpe.

Ainsi, il commença à faire résonner les cordes dans les creux des voutes de la salle, puis sa voix fut portée très loin dans la ville. Elle renfermait quelque chose que le forgeron n’arrivait pas à distinguer, alors qu’il commençait à donner sa forme à l’épée… Les heures passèrent et c’est à peine si les deux prirent des pauses dans leurs activités respectives. À un moment, le forgeron curieux posa à Finrod une question sur son chant, afin de savoir quel était cette chose, cette énergie qui en sortait. Celui-ci lui expliqua alors que ces chants venaient de Valinor, et détenaient une magie puissante et ancienne. Alors que l’artisan gravait une rune sur la lame, Finrod venait ainsi lui donner un pouvoir encore supérieur.

Le temps fut lui aussi comme déformé, était-ce une impression tel le travail était intense ou par une certaine forme de magie encore, le forgeron l’ignorait. Or, il avait pu deviner que plusieurs jours étaient passés, durant lesquels il ne s’était arrêté, au vu de l’intensité de la lumière qui venait des petites ouvertures devant laissait s’échapper la fumée. L’artefact était alors terminé et Finrod, qui avait accompagné l’artisan tout au long de son travail, le prit avec précaution lorsque ce dernier lui tendit.

La longueur de cette épée était impressionnante, de même que sa finesse. Son manche était fait de cuit et large, pour pouvoir manier l’arme aussi bien à une main qu’avec les deux. Sa forme était peu commune mais paraissait bien correspondre à Finrod, dont le style de combat n’était pas celui d’autres elfes : il était agile et rapide, préférant les esquives aux grosses réponses de forces. Ce n’était pas le plus impressionnant avec cette épée pourtant.

Car dès que Finrod l’eut en main, il y eut comme un courant d’air, comme si l’épée happait l’air et un éclair de lumière surgit. Cela n’eut pas l’air de surprendre Finrod qui affichait un regard – bien sûr surpris – mais surtout de satisfaction. La rune de lumière qui avait été forgée sur cette épée était d’une grande force. Elle fut alors baptisée « Rillcrist », l’épée de la lumière brillante.



Pour se faire une idée de la chose:
 

_________________



Avatar de l'artiste Jenny Dolfen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi de Nargothrond - Le Loyal
Roi de Nargothrond - Le Loyal
avatar


Messages : 99
Date d'inscription : 03/08/2017
Age : 18



Feuille de personnage
Affinité magique:
10/15  (10/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: Re: Forger la défense de Nargothrond Mar 14 Nov - 17:11




Il y avait ce jour une certaine agitation dans la cité de Nargothrond. L’on pouvait entendre de partout l’écho de coup portés contre la pierre, tant et si bien que certains en furent réveillés. Alors ils sortaient de chez eux pour découvrir d’où venaient ce vacarme, parfois une arme autour de la taille, appréhendant ce remu assez peu habituel dans la calme cité elfique. Et en ouvrant leur porte, que ne voyaient-ils pas passer devant chez eux ? Des nains. Certains prirent peur à l’idée d’une invasion de nains mais souvent les ardeurs étaient calmées par la vue des elfes les accompagnant, de même que de leur outil, qui n’étaient pas haches et épées mais pioches et pelles. Des travaux étaient en route et Finrod s’offrait le travail rapide et efficace de nains.

Ainsi furent accueillis dans la cité plusieurs dizaines de nains, qui se trouvaient être de confiance, puisque Finrod entretenaient avec eux de très bons liens. Les elfes les épaulaient toutefois dans leur tâche. Un plan qu’ils avaient mûrement construit et magnifiquement dessiné avait été confié au contre-maître : un plan pour un agrandissement de Nargothrond, pour un nouveau quartier d’habitation. En effet, puisque Finrod avait l’oreille attentive vis-à-vis de ses gens, il avait peu à peu entendu certains se plaindre de la place qu’il restait, ou pas, dans la ville. Une volonté de d’extérieur et d’expansion commencer à naître chez certains, chose que le Roi condamnait. Il avait reçu des Valar le message de se cacher pour échapper aux stratagèmes du Seigneur du Mal et comptait bien s’en inspirer dans la gestion de son royaume. Sortir des murs de Nargothrond, encore plus pour y habiter, c’était de la folie.

Il avait alors demandé à ses meilleurs architectes d’élaborer un plan, une solution à ce problème à travers un agrandissement de la ville, un nouveau quartier libérant de la place au niveau des autres. Ceux-ci, après un temps de réflexion de plusieurs semaines, afin de trouver le meilleur endroit, lui avaient préparé quelque chose d’exceptionnel : un quartier qui donnerait magnifique, digne de Menegroth. Des habitations creusées à même la pierre, une pierre sombre mais tellement brillante, d’une architecture incroyable, des rues espacées et agréables, des statues honorant Valar et héros et un système de lumière très ingénieux et esthétique. C’était donc tout ce qu’il fallait pour que Finrod accepte. Or, les architectes lui conseillèrent de faire appel à une main d’œuvre naine, plus habituée à ce genre de travaux. Cela allait sans doute coûter un peu plus cher, mais un tel projet en valait le coup.

Quelques semaines après commençaient alors les travaux au cœur de la roche. Les nains avaient fait preuve d’une grande rapidité et souplesse quant aux plans qu’ils trouvaient trop extravagants… Mais après tout il s’agissait d’une cité elfique, pas d’une grotte bonne à accueillir des trolls. Et cette cité elfique, Finrod avait bien l’intention de la faire rayonner face aux autres, montrer qu’une ville pacifique, dans un royaume pacifique pouvait exister et prospérer dans la richesse et le bonheur. Le Roi n’avait aucun ressentiment envers les autres elfes, mais n’aimait pas leur manie à chercher l’affrontement, Finrod se sentait plus sur une position de défense. Cependant pas seulement de son Royaume, mais de tous : des elfes, nains et hommes bons. Il avait vu la mort et ne souhait pas infliger cela à son peuple, seulement en train de se relever de ses batailles passées.

Seulement, il présentait quelque chose, une ombre se cachant dans les ombres, rampant comme les reptiles de Morgoth, à l’affut et prêt à attaquer lorsque la garde de sa proie sera baissée. D’où un Royaume fort. Car Finrod savait aussi, et malgré lui, que la paix n’était pas encore acquise, loin de là, et qu’il n’en était pas fini des bains de sang…



_________________



Avatar de l'artiste Jenny Dolfen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Forger la défense de Nargothrond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» épées lourde forger main du 11e siecles
» Devoir de Défense contre les Forces du Mal
» [CONVERSION] Ligne de défense Orkz
» Les cours de Défense contre les forces du mal
» Cours de Défense Contre les Forces du Mal n°2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Silmarillion: l'Ombre de Morgoth ::  :: Le Beleriand :: Beleriand de l'ouest :: Région de Nargothrond :: Nargothrond-