Forum rpg sur le Silmarillion de J.R.R. Tolkien
 

Partagez|

[Construction] L'expansion de Gabilgathol.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Roi de Belegost
Roi de Belegost
avatar


Messages : 121
Date d'inscription : 14/09/2017
Localisation : Belegost



Feuille de personnage
Affinité magique:
8/15  (8/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: [Construction] L'expansion de Gabilgathol. Mar 5 Déc - 12:26

Le gros de l’armée de Belegost était parti avec Azaghâl à sa tête depuis plusieurs semaines déjà. Mais la vie ne s’était pas arrêter au sein de Gabilgathol. Les nouvelles venues de l’ouest étaient bien entendu un sujet de conversation récurrent mais le roi avait laissé des directives pour que l’essor de sa cité continue en son absence.

Pour l’heure, le conseil régnant sur la cité durant la campagne en cours avait pris l’habitude de siéger chaque jour pour s’occuper des affaires courantes et des décisions plus grande. Cela avait été un sentiment bizarre dans un premier temps que de voir la chaise du bout de table vide. Même en l’absence de son père, Uri, s’asseyez à la droite de la place qui revenait légitimement au roi. Il était encore jeune mais guère plus que ne l’avait été Azaghâl au moment d’accéder au trône, aussi était-il le régent des lieux pour le moment. Si le conseil ne réussissait pas à se mettre d’accord, il revenait au prince héritier la tache de prendre la décision.

Jusqu'à maintenant, aucun débat houleux n’était en cours, le conseil se limitant à appliquer des plans prévus de longue date par le roi. Le chantier d’Azgâr-Dûm avait pris fin, libérant une main d’œuvre très qualifié qui pouvait désormais s’atteler à d’autres taches.

Les échanges commerciaux était en croissance constante, notamment avec le peuple d’Ulfang, si bien que très souvent on ne savais plus trop que faire des  longues files de caravane venant apporter ou emporter telle ou telle marchandise.

Raison pour laquelle le souverain des lieues avait préparé de longue date la création d’un nouveau quartier marchand, suffisamment vaste pour pourvoir aux besoins. Place de négoce, échoppes diverses, le lieu comprendrait tout le nécessaire pour les transactions. Néanmoins le pivot centrale de cette nouvelle place garder une utilité toute belliqueuse : un grand atelier était prévu dans ce nouveau quartier, ou viendrait s’installer les meilleurs ingénieurs nains, recruter au sein de toutes les tribus des enfants de Mahal.

Au sein de cet atelier, ils travailleraient ensemble pour construire les armes nécessaires aux nains pour assurer la protection de leurs intérêts.  Les armes des fantassins étaient bien entendu fabriquer directement dans les forges mais ici il s’agissait d’autre chose : des armes de sièges, capable de repousser même les terribles dragons de l’ennemi. Grâce à l’entente entre Freyr et Azaghâl, le peuple nain se procurer depuis un moment déjà de grande quantité de bois dans ce but spécifique.

Et alors que les nains entamé déjà l’excavation des nouvelles salles, tout en faisant en sorte de récupérer la pierre sous forme de bloc taillé pour une utilisation future, Uri recevait à la table du conseil le chef ingénieur de ce futur atelier. Il se nommait Dorin et possédait un objet étrange de sa création : une sorte de casque sur lequel il avait fixé un morceau de verre taillé qui lui permettait de voir les choses plus grandes qu’elles n’étaient, objet fort utile lorsqu’on dessine un plan, si bien que nombre de ses collègues l'avaient adoptés.

Pour l’heure, l’ingénieur avait disposé une large série de parchemin sur la table, chacun représentant un projet pour le futur atelier. Il s’agissait désormais de choisir lesquels méritaient ou non d’être utilisés.

Raison pour laquelle Uri et Redwin se pencher désormais sur les plans de l’inventeur. Plusieurs projets attirèrent leur attention. Le premier était une amélioration du concept de la baliste : la superposition de deux « arcs » permettait la création d’une baliste à tir double, pouvant tirer ses projectiles en même temps ou de manière séparée. Une seule manivelle suffisait pour bander les deux cordes, l’ingénieur ayant modifié et agrandit le système des arbalètes naines pour concevoir cette amélioration. Les longs javelots propulser par l’arme pouvait être enflammé ou non. Elle était même capable de propulser des javelots d’acier sur lesquels on pouvait éventuellement graver des runes, bien que les nains n’ai jamais usé de ce genre de projectile jusqu’à maintenant.
L’arme existée en différentes versions : sur roue pour être emporter sur le champ de bataille ou en position fixe pour défendre les remparts. L’ingénieur avait même prévu deux tailles différentes, l’une légèrement plus petite et destiné à être installer à l’intérieur même de la cité, au cas où l’ennemi réussirait à prendre les portes extérieures.

Le second plan qui retint l’attention fut non pas une amélioration d’une arme connue mais une toute nouvelle invention. Dorin l’avait baptisé catapulte.

Elle consistait en une autre utilisation du principe de l’arc. Cette fois, au lieu de propulser directement un projectile comme pour une arbalète, la tension de la corde servait à déplacer violemment un bras de bois à l’extrémité duquel on avait fixé une sorte de cuillère capable de recueillir un projectile. Le mouvement de balancier ainsi obtenue permettait une propulsion en cloche très prononcée, permettant de passer par-dessus un rempart ou de survoler les premières lignes ennemies pour frapper une cible précise situé en retrait. Les projectiles de cette arme était de gros boulet de pierre capable de tuer et blessé les plus grandes créatures de Morgoth mais également d’abattre les murs adverses. Ils pouvaient aussi être enveloppés dans un tissu imbibé à la manière des torches, les transformant en redoutable projectiles enflammés.

Tout comme la première, cette arme existée en position fixe ou sur roue ainsi qu’en deux tailles. Au moment où la discussion aller prendre fin, Uri souleva un problème.

- C’est bel et bon, néanmoins malgré les roues ces armes vont grandement ralentir nos armées. Les routes devront être assez large et il nous faudra les tractés sur de longue distance…
- Pas du tout seigneur Uri ! répondit Dorin, en riant. Les roues ne sont là que pour les déplacées directement sur le champ de bataille. Sinon, elles sont conçus pour être démontées et charger sur un train de chariot classique. Cela reviendra au même que les chariots que toute armée emporte déjà avec elle.
- Dorin, vous êtes brillant ! Je dirais à mon père tout le bien que je pense de vous quand il reviendra. Vous avez jusqu’à la fin des travaux pour améliorer encore vos plans. Lorsque l’atelier sera fini, la priorité sera de construire les armes de défense de la cité. Les versions mobiles ne viendront que quand Gabilgathol possèdera un puissant réseau d’arme lourde en cas de siège.


Dorin approuva et la réunion prit fin. Uri en profita pour aller visiter le nouveau chantier. Il se trouvait sous la salle des marchés déjà existante, doublant la taille de celle-ci par le simple ajout d’un étage supplémentaire. Pour l’heure, tout n’en était qu’aux prémices. Les tailleurs de pierre excaver des blocs de la parois, les taillants en cube parfait qui était ensuite charger sur un ingénieux système de poulies qui permettaient de les transporter à l’extérieur. Là, ils étaient entreposés en vue d’un usage futur dont Uri ignorait encore tout, sans douté néanmoins que son père eut une excellente raison de vouloir garder sous la main cette précieuse matière première pour la construction d’édifice extérieur.

Ils n’avaient pas prévu de décoration spéciale pour cette seconde salle des marchés. La priorité était de fournir rapidement aux négociants la place requise, les nains nantis de la cité ainsi que les marchands d’autres peuples qui y loueraient des échoppes s’occuperaient fort bien eux même de personnalisé les lieux à leur gout.

Uri sourit en entendant des nains se lancer quelques invectives. Son peuple était composé de gens bien irascibles… Mais qui, lorsqu’ils travaillaient ensembles, étaient capables de déplacer des montagnes. Au sens propre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince du Thargelion
Prince du Thargelion
avatar


Messages : 292
Date d'inscription : 09/03/2017
Localisation : Belegost



Feuille de personnage
Affinité magique:
2/15  (2/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: Re: [Construction] L'expansion de Gabilgathol. Mar 5 Déc - 13:30

Le titre du petit ou long rp est là
Les jours à la scierie semblaient heureux, les braves buvant et travaillant au rythme des chansons locales. Chacun avait une tâche qu'il lui octroyait par le chef de secteur. Il y avait de nombreux secteurs, mais un seul avait une production supérieur à celle des autres. Il s'agissait de la scierie la plus proche d'Athrad. Là-bas on y produisait grande quantité de bois, puis on replanté des arbres afin de ne pas ternir les forêts. Lors de chaque coupe il y avait une musique populaire qui revenait en boucle et sans cesse :


Scions, scions, scions du bois
Pour le peuple, pour le prince, pour le roi
Scions, scions, scions du bois
Pour Ulfang notre roi
Veillons au salut de l'empire
Si le Mal conspire


Scions, scions, scions du bois
Pour le peuple, pour le prince, pour le roi
Scions, scions, scions du bois
Du salut de notre patrie
Si jamais elle est asservie
Tyrans, tremblez ! Vous allez payer vos crimes
Scions la forêt jusqu'aux cimes

Jurons une guerre mortelle
Notre sang sera éternelle
On ne voit plus qu'une patrie
On ne voit plus qu'Ulfang notre père.


En arrivant en plein milieu de la musique, Freyr avec sa fidèle épée Gram attendait la fin avant de discuter avec le chef. Puis les deux hommes l'un en face de l'autre se parlaient calmement. Le prince expliqua sur ton calme qu'il faudrait à l'avenir avoir une plus grande production dans l'ensemble du territoire, alors il demanda de répandre leur système dans l'ensemble du territoire. Alors il serait possible de fournir le futurs chantiers que le prince avait en tête mais ceux des nains. Notamment par exemple l'un des chantiers auxquelles il assista durant son séjour à Belegost demandé énormément de bois, il s'agissait de l'aménagement d'une salle dont il n'avait pas connaissance. Puis finalement étant les papiers des ingénieurs il comprit qu'un autre chantier serait à venir. C'est ainsi que les premières caravanes arrivaient à la cité naine.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Construction] L'expansion de Gabilgathol.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Flou de Preval irrite le Bresil pour la construction d'une centrale éléctrique
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Le droit de construction et de réparation interdit !
» Petition pour la construction de minas tirith
» Construction du Parc Quisqueya, version caribéenne de World Disney en Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Silmarillion: l'Ombre de Morgoth ::  :: Le Beleriand :: Territoires Nains :: Belegost-