Forum rpg sur le Silmarillion de J.R.R. Tolkien
 

Partagez|

La foire de Nogrod

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Grand Forgeron
Grand Forgeron
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 18/09/2017



Feuille de personnage
Affinité magique:
6/15  (6/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: La foire de Nogrod Mer 7 Fév - 22:27

Aujourd’hui était un grand jour à Nogrod. C’était le jour d’ouverture de la foire annuelle de Nogrod. Une foire, pour des humains, c’est simplement un événement annuel où toute une région se retrouve pour échanger des biens divers et variés : poulets, céréales, armes ou pierreries… Mais dans la tradition naine, c’est bien plus que cela. C’est une liesse générale de deux semaines se déroulant en plein cœur de la ville. On y retrouve encore des marchands qui crient à la volée pour attirer le chaland à son étal ; mais ils proposent des armures rutilantes, des bijoux précieux, des mets raffinés provenant des quatre coins du Beleriand… Pendant les deux semaines que durent la foire de Nogrod, on voit aussi des cracheurs de feu, ces étonnants nains qui avalent une substance étrange capable de leur faire cracher de rougeoyantes flammes. On croise des prestidigitateurs jouer avec des gobelets, des dés et des billes pour vider les poches de leurs spectateurs. Des concours en tout genre ont lieu : celui du plus gros buveur de bière, celui du plus doué au bras de fer. Évidemment, l’alcool coule à flot durant cette foire, et la dernière goutte du dernier fût de bière patientera longtemps avant d’être éliminé du corps des ivrognes. Mais nous n’en sommes pas encore là. Pour l’instant, Telchar, Grand Forgeron de Nogrod et qui dispose de ce fait d’un étal dédié durant la foire de Nogrod, tente tant bien que mal d’attirer des visiteurs au beau milieu de la cohue et du vacarme. Son étal est repérable à son auvent rouge, sur lequel sont tissées les armoiries de la cité. Il se trouve au centre de la foire, sur une esplanade de pierre surélevée. Un étal impossible à rater. Mais rien à faire, comme chaque année, les nains viennent à la foire pour boire et faire la fête, et pas pour acheter. Telchar ne désespérée pas, il sait depuis des lustres que les acheteurs sérieux viennent juste avant la nuit, quand les activités de jour cessent et se préparent à céder la place aux activités nocturnes, tout aussi bruyantes. Il lui reste donc du temps à tuer avant de voir arriver des gens sérieux. Ennuyé, Telchar décide alors d’aller lui-même faire un tour à la foire, laissant son étal aux mains de ses apprentis.

Flânant au fil des rues en essayant d’ignorer le brouhaha permanent, Telchar se balade, jetant un œil curieux sur les différents étals, quand soudain il aperçoit un attroupement plus loin dans la rue. Se frayant un chemin parmi la foule, il finit par découvrir la cause de toutes ces acclamations. C’est un concours de boisson ! Il regarde pendant quelques instants des Nains totalement ivres se resservir encore et encore de la même bière, jusque à ce que l’un des deux s’écroule. Une dizaine d’affrontements de ce genre ont lieu en même temps, tous sur la même longue table en bois, au bout de laquelle se trouve l’organisateur probablement, puisque il tient un livre de compte dans la main, et qu’il prend des paris de la part de l’assistance. Amusé, Telchar regarde l’attroupement encore quelques instants avant de porter un pari. Il a repéré un affrontement à venir. Un véritable petit gringalet, à peine la centaine d’années, l’air déterminé mais qui semble incapable de tenir l’alcool. Face à lui se dresse un véritable Goliath, probablement plus vieux mais qui a surtout une meilleure physiologie pour tenir l’alcool. Inévitablement, tout les paris le désignent gagnant. Mais ce que toute la foule ignore, c’est que ce bonhomme n’en est déjà plus à son premier verre. Telchar l’avait aperçu dans la rue auparavant, accoudé seul à une table jonché d’une dizaine de chopes de bière. Et même si il semblait sobre, Telchar mettrait sa main à couper que le brave gaillard est déjà pompette. Il pose donc son pari sur le gamin, avec en prime une cote très intéressante. Puis il se dirige vers la table, où déjà un attroupement se forme autour des deux adversaires. Ils se servent une première choppe d’une bière qui semble très forte, et qui dégage à des dizaines de pas une odeur nauséabonde. Les deux adversaires vident leur première choppe sans broncher. Puis une deuxième. Puis une troisième. Puis une quatrième. Leurs mouvements se font plus désordonnés, et Telchar subit une petite frayeur quand il vit son champion verser la bière à côté de sa choppe. Mais courageux, il continua. Ils enfilèrent une sixième choppe, puis enfin, à la septième, le colosse commença à vaciller. Soudainement, il se pencha et vomit ses tripes aux pieds des spectateurs proches, créant un mouvement de panique. Mais Telchar lui, fut envahi par la joie : vomir signifiait une défaite. Son champion avait gagné ! Il l’aurait volontiers serré dans ces bras si il n’avait pas senti aussi fort l’alcool. Après avoir empoché sa mise, une somme considérable puisque la cote était fabuleuse, il retourna en sifflotant à son étal, tout en pensant qu’il avait déjà fait son bénéfice de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La foire de Nogrod

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Foire d'Eghezée avec rassemblement vieux tracteurs 14 Août 2011
» Foire de la montagne : mettre en valeur les potentialités
» La Foire St Michel
» Foire Aux Questions
» [Archive 2008] 23 & 25 mai - La Foire Saint-Germain à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Silmarillion: l'Ombre de Morgoth ::  :: Le Beleriand :: Territoires Nains :: Nogrod-