Forum rpg sur le Silmarillion de J.R.R. Tolkien
 

Partagez|

Urgak "La Forteresse"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Dragon d'Angband, “La Forteresse”
Dragon d'Angband, “La Forteresse”
avatar


Messages : 21
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 21



Feuille de personnage
Affinité magique:
7/15  (7/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: Urgak "La Forteresse" Mar 5 Sep - 21:00



Nom : Urgak
ge : 724 ans
Race : Dragon
Langue(s) parlée(s): L'Orquien , Le Valarin, Maîtrise approximative du Sindarin
Localisation : Montagne d’Ered Engrin
Lieu de naissance : Inconnu
Titre ou surnom : “La Forteresse”
Rang : Sergent
Allégeance : Morgoth



Mon âge : 20 ans
Je fais du Rp depuis : 6 ans
Autre chose : Premier JDR sur le Seigneur des anneaux. J’ai une connaissance moyenne du lore, mais avec tolkiendil je pense avoir saisi la chronologie la plupart des enjeux
J'ai besoin d'un tuteur : Naaaaan
J'ai lu les règles : Ouiiiiiiiii (c’était long)


Caractère et physique



Héraut de la mort fait d’écaille, Urgak est comme tous ses semblables une terreur ailée capable d'insuffler la crainte dans le cœur des plus brave d’un regard. Ses crocs sont tels d’immenses lames et ses serres peuvent briser l’armure de sa proie sans effort ainsi que le moral des ennemis alentours. D’un vert pâle, ses écailles, cette armure naturelle repoussant la plupart des projectiles lui permettent de traverser une pluie de flèches en créant une mer de flammes. Mais si pour les être ne dépassant pas les trois mètres Urgak est un colosse, le dragon vert est pour ses semblables une créature assez chétive. Si aucun appareil de mesure ne permet de le vérifier, il est fort probable qu’Urgak fut le plus petit dragon de son temps et peut-être le plus petit de l’histoire. Pour les moins savants, il peut être même confondu pour une créature volante d’une autre espèce, jusqu’à ce qu’il se mette à cracher des flammes dévastatrices.

Mais il serait une mortelle erreur de sous-estimer Urgak en se basant uniquement sur son apparence. Ce qui peut sembler être de prime abord un désavantage a permis au dragon de se forger un esprit des plus affûté. Son sens tactique, sa finesse et ses connaissances sont pour lui de vraies armes qu’il a aiguisé au fil des siècles.
Imaginez alors l’horreur qu’une telle créature peut instaurer sur le champ de bataille :

Plus malin que la plupart de ses congénères il devient difficile d’utiliser sa fierté et sa cupidité pour lui tendre un piège.
Égalant la ruse des plus grands lieutenants elfique, il peut transformer une armée d'orcs indiscipliné en une escouade puissante et unie répandant mort et désolation.
Et c’est alors qu’au cœur du combat son gabarit devient un avantage. Si ses semblables sont d’immenses cibles, flottant dans les cieux, il est difficile de toucher Urgak avec précision. Mais pendant que les carreaux des balistes échouent à le toucher, ses flammes quant à elle, brûlent autant que celle d’Ancalagon ou Smaug. Vous pouvez toujours échapper à ses flammes avec de la chance, mais alors le dragon en profitera pour user de ses griffes et de ses crocs, sa pratique préférée étant d’écraser ses ennemis en les piétinant ou les saisissants, mais il peut parfois aussi arracher leurs têtes avec sa gueule, l’important étant toujours de faire régner la peur car c’est dans l’usage de la peur qu’Urgak fait un redoutable adversaire et en faisant paniquer des légion qui pouvaient le vaincre en restant uni, il retourne le cours des batailles.

Ce goût pour l’art de la guerre et les complots que possède Urgak s’étend même jusque dans sa cupidité exacerbée, ce caractère si caractéristique aux Dragons. Si certains de ses congénères affectionnent surtout tout ce qui possède une valeur immense chez les autres espèces, comme l’or ou les diamants par exemple, Urgak lui apprécie récolter les épées, masses, armures et autres outils de guerre que les troupes de son maître Morgoth ont vaincu. La valeur et la puissance de l’arme lui importent, c’est la symbolique derrière chaque butin de guerre qui fait frémir ses sens et illumine une malsaine lueur d’envie dans ses yeux. Ayant participé à assez peu de bataille par lui-même, les trésors préférés d’Urgak sont les armes des adversaires qu’il a lui-même éliminé, car elles sont à jamais marquées par la puissance des flammes ou de ses crocs et sont une preuve de sa valeur au combat.

Mais malgré d’indéniables qualités pour diriger une armée et mener une bataille Urgak est bien loin d’être un monstre invincible, car la puissance de son esprit est au diapason de celle de son corps, aussi, il succombera vite devant les ennemis les plus puissants, et même sans une préparation adéquate, il ne représente pas un grand défi surtout que les guerriers les plus puissants sont souvent les plus braves, et sans la capacité à terrifier son opposant, Urgak perd un de ses meilleurs atouts. Son affinité avec la magie est faible et ses capacités de mort et de destructions sont bien loin de pouvoir éliminer facilement des êtres comme les Maiar et ou les porteurs de Silmaril...


Histoire


D'où vient Urgak ? En fait, d’où viennent les dragons ? Quelle sombre manipulation magique ont permis à Morgoth de créer de telles créatures ? De quelle musique ignoble s’est-il inspiré pour faire jaillir ces monstres de flammes ?

Si tous ces questionnements resteront à jamais sans réponses et si l’origine des dragons est inconnue de tous, c’est par leurs actes terribles que ses créatures ont marqué à jamais la Terre. L’histoire retient bien souvent le nom des leaders, et parfois le nom de leurs seconds les plus illustres, mais le nom des lieutenant, des sergents et des soldats tombent bien souvent dans l’oubli.

Urgak fait parti de cette catégorie, mais les survivants qui ont croisé sa route se souviendront pour toujours de ce dragon qui usait des stratégies singulières d’une efficacité effarante. Mais pourtant, la vie d’Urgak risqua plusieurs fois d’être de courte durée. Si les détails de sa naissance sont un secret, un si petit dragon fut pendant bien longtemps une honte pour son espèce. Sa croissance était plus lente que ses congénères et il mit bien du temps avant de réussir à voler. Et dans les cœurs des montages le caractère du dragon prit alors forme. Laissé pour compte, il écouta et observa, silencieux. Il apprit les réussites et les échecs des forces de Morgoth et en tira de nombreuses leçon. Un jour, comme frappé d’une révélation il alla au-devant du Maitre. C’était là un acte d’une grande audace que de demander une entrevue avec Melkor, mais Urgak par sa capacité à prononcer les bons mots, aux bons moments, attira la curiosité du Noir Ennemi du Monde qui accepta la singulière requête du dragon à qui il fut offert une poignée des orcs les plus indisciplinées de l’armée du Mal. Il disparut alors avec cette petite légion pendant des années et des années, si bien que l’on pouvait alors se demandait alors ce qu’il était devenu. Et alors que le Dagor Bragollach
faisait rage, le dragon perça les cieux équipés d’une armure fait d’un métal grossier, qui se finissait par une boule a pique qui ornait sa longue queue écailleuse. Une dizaine d’orcs sur le dos il lança une audacieuse attaque depuis les airs et prêta main forte aux légions de Balrogs de Morgoth, les orcs qu’il reçu jadis, étaient devenu obéissant, féroce et uni comme un seul homme. Urgak qui avait disparu pendant des siècles , était méconnaissable. Son regard qui jadis, ne dégageait rien de particulier était maintenant aussi noir que la terre qu’il foulait. A présent il se tenait droit, de toute sa hauteur, sans rougir de sa taille. Déployant ses deux ailes il se mit sur deux pattes et poussa un rugissement terrible et l’odeur de souffre que dégagea ce cri laissa rapidement place à un torrent de flamme à la chaleur infernale. Et c’est pendant cette bataille remportée par le Mal que le dragon s’illustra et commença son étrange collection d’armes et d’armures.

À compter de ce jour, Urgak avait prouvé qu’il était bel et bien un redoutable dragon et pas un avorton, une simple erreur qui devait être effacée.

“Certains se sont moqués de moi, d’autre m’ont ignorés. Mais je n’ai jamais cru qu’en mes propres connaissances et aujourd’hui je ne crains que la fureur de mon maître Morgoth. Les orcs que je dirige me tiennent en respect car ils me craignent, mais aussi car ils savent qu’en suivant mes ordres, ils échapperont à une mort vaine et que leur vœu de répandre mort et destruction sera exaucé. C’est au travers d’un long processus mêlant soumission et apprentissage que j’ai obtenu de tels résultats…. Et aussi en brûlant ceux qui osaient se proclamer chef de la bande.“

--------------

Mais bien avant qu’Urgak ne brille par ce coup d’éclat lors du Dagor Bragollach, alors qu’il n’était qu’un dragon inconnu de presque toutes les forces de Morgoth qui se contentait d’observer les allers et venus des armées du maître du Mal en Belleriand, Urgak comparait le nombre de soldats à l’aller et au retour de chaque bataille, chaque escarmouche, le nombre de prisonniers (rarement nombreux) et glanait autant d’informations qu’il le pouvait sur ces attaques. Bien souvent, c’était peine perdue. Avez-vous déjà essayé de discuter avec un orc ? Une araignée ? Un Balrog ? La plupart du temps, c’était loin d’être productif. Mais un des lieutenants de Morgoth fini par remarquer la curiosité de ce frêle dragon qui s’effaçait devant plus fort que lui. Si tous méprisaient sa petite taille et sa faiblesse, ce lieutenant pensait que de telles qualités au sein de l’armée du Mal se devaient d’être entretenue, et même encouragée. Seule la victoire comptait et face à la ténacité des Noldors, développer l'intérêt d’un dragon pour la stratégie n’était pas une manœuvre inutile.

Alors un jour, alors il s’approcha d'Urgak qui se contentait d’attendre sur un flanc de montagne comme à son habitude. Il dit alors :
(en orque dans le texte)
“Depuis combien d’années observes-tu ? “

“Depuis que les batailles font rage, des siècles surement.” répondit Urgak qui regardeait le reste d’une escouade qui semblait s’être fait décimer lors de l’échec d’une escarmouche. C’était là son hypothèse tout du moins.


“Pourquoi ? Qu'apprend-tu ?Quel intérêt apporterais-tu à notre Maitre, Morgoth avec une telle pratique ? “

Urgak tourna la tête en direction de son interlocuteur, il était d’une étonnante élégance, surtout pour ces lieux. Ses longs cheveux noirs descendaient jusqu'à ses épaules et les traits de son visage étaient gracieux, enfin, c’est sûrement ce qu’un elfe aurait dit. Mais malgré cette apparence attirante, il y avait une force d’une noirceur infinie qui se terrait au fond de son regard et qui trahissait sa vraie nature. Il n’y avait qu’une seule personne pour adopter une telle apparence au sein des forces de Morgoth. Urgak poursuivit alors la conversation dans un langage qui seyait au rang de son interlocuteur :

(en Valarin dans le texte)

“Vos interrogations sont justifiées, et je suis même surpris que personne ne m’ait posé la question avant. Peut-être que tous m’oublient après avoir détourné le regard de ma personne. J’apporterais au maître ma connaissance de l’art de la guerre. Regardez ces orcs là-bas. Je suis persuadé qu’ils sont tombés sur des nains un peu plus farouches que prévu. Les blessures sont trop grossières pour être celles des elfes. Certains orcs ont des problèmes à s’habituer à ce “soleil” , c’est sûrement ce qui leur a coûté la victoire.”

“C’est faux. Si tu sortais te battre, tu saurais qu’une nouvelle race est apparue avec le soleil. Ce sont les Hommes qui ont pris de court cette escouade ?”



“Les Hommes ?” demanda Urgak avec curiosité.

“Oui, ils sont faibles, désorganisés et frêle face au temps qui passe, mais leur capacité à se reproduire rapidement ainsi que leur inventivité est un problème. Quoiqu’il en soit, ta capacité à réfléchir correctement fait de toi un dragon singulier. Mais ne crois pas que le Maître peut tirer profit d’un petit être qui pense le surpasser dans sa connaissance du monde et de la guerre. Lorsque tu allais dans ce monde, le Maitre revenait déjà.”

Urgak s’arrêta un instant. Peu de personne lui avait réellement adressé la parole et encore moins de la sorte. C’était la première fois que le dragon était confronté à un genre de test.

“Les elfes, les nains. Et maintenant les hommes. On raconte qu’au temps de ma naissance pratiquement tout appartenait au Maître. Et maintenant voilà que de plus en plus d’êtres viennent convoiter ce qui lui revient de droit. Je n’ai jamais vraiment rencontré ses elfes Noldor, ni ses nains sous la montagne et encore ses hommes, derniers arrivants en Belleriand, mais ce sont tous des profiteurs qui se battent vainement au lieu de rendre les armes.”

“Ta manière de parler avec admiration du maître est  innatendue , pour un dragon, qu’en est-il de Glaurung ? “

“Je ne dois rien au Ver, aussi puissant soit-il. Je ne dois rien à personne, sauf au Maître. Sans lui, nous ne discuterons pas ici en ce moment même. Sans lui, les elfes arrogants et faibles et les nains gras et stupides seraient les maîtres du monde. “

La réponse d’Urgak était celle qu’il attendait. Un dragon qui croyait plus en Morgoth qu’en lui-même et qu’en Glaurung. Un atout inestimable qui ferait tout son possible pour satisfaire l’objectif final. Il avait juste besoin d’être guidé sur la bonne voie.

“Suis-moi. J’ai un elfe prisonnier qui se pense brave à résister à la torture. Le langage des elfes n’est pas très compliqué, je te dirais quoi dire.”

C’est par ces mots que Sauron provoqua une suite d'événements qui provoqua chez le Dragon une sorte de révélation l'amenant à demander de recevoir une poignée d’orcs les plus inutiles. Aujourd’hui, le dragon se souvient encore de l’opportunité que le bras droit de Melkor lui avait offert. Il lui doit sa connaissance, toute relative, du langage des elfes, il lui doit aussi l’inspiration de servir de la peur comme une arme.
Grâce à lui, il avait réussi à convaincre Morgoth de lui confier des orcs.
Grâce à ses orcs il réussit son coup d’éclat lors du Dagor Bragollach lui permettant de se faire un nom au sein de l’armée du Mal.
La loyauté du Dragon pour Morgoth, mais aussi pour Sauron est donc sans faille et il fait passer sa fierté et son intérêt personnel après les desseins de ses sombres mécènes. Mais si aujourd’hui Urgak est un fidèle serviteur du Mal qui paye sa dette en terrassant par le feu les enfants des Valars, qu’adviendra t-il de sa fidelité sans faille le jour où il n’aura plus de cause pour laquelle se battre ?


--------------


Codex : Burzum, Armure d’Urgak.

La plupart du temps, une arme ou une armure est considérée comme puissante lorsqu’elle tranchante ou résistante et insufflée d’une puissante magie. L’armure que porte Urgak ne possède rien de tout ça. Forgé en fer noir(la couleur) par des orcs à l’aide des flammes de leur maître dragon, il a fallu des années pour obtenir un résultat correct presque inespéré et la qualité globale de l’armure évolua en même temps que l’autorité d’Urgak sur ses troupes. Les traits de l’armure sont grossiers mais effrayants et permettent au dragon de transporter quelques orcs sur son dos afin de mettre en place d’audacieuses stratégies de débarquement. La résistance de l’armure est médiocre et le seul fait notable qu’elle possède en son extrémité équipée d’une boule a pique qui permet à Urgak de faire des ravages sur un champ de bataille juste en agitant sa puissante queue écailleuse.

Il est alors légitime de se demander pourquoi un dragon s'encombrer d’une telle armure finalement peu utile, mais rappellez vous alors que cette armure est l’oeuvre de la vie d’Urgak, son trésor le plus précieux. Il est fort possible que la hargne et la détermination dont le dragon a fait preuve lors de sa création l’aida à insufler, sans le savoir, à l’armure des habilités particulières. Car souvenez bien, l’intelligence d’Urgak et sa capacité à insufler la peur sont les deux atouts qui font de lui un terrible adversaire. Alors, est-ce, seulement le noir de l’armure qui transforme le dragon en une créature répandant plus facilement l’effroi et la destruction qu’un Balrog ?




©Finrod pour le Seigneur des Silmarils: l'Ombre de Morgoth



Dernière édition par Urgak le Sam 18 Nov - 14:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi de la Marche - Le Grand
Roi de la Marche - Le Grand
avatar


Messages : 431
Date d'inscription : 10/05/2017
Localisation : Himring



Feuille de personnage
Affinité magique:
9/15  (9/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: Re: Urgak "La Forteresse" Mer 6 Sep - 0:17

Bonsoir Urgak,

Je te re-souhaite la bienvenue sur notre si beau forum qui sera d'autant plus embelli par ta présence. Le staff et moi sommes très heureux de lire la première fiche de présentation officielle du Seigneur des Silmarils !!!

Pour ma part, j'aimerais te faire quelques remarques quant à certains points de ta présentation avant de pouvoir la valider et te laisser commencer le jeu. Je sais qu'elle n'est pas encore terminée, et pour cette raison j'aimerais t'orienter un peu pour la suite.

Premièrement, les bons points, ceux que j'ai particulièrement aimés:

  • Bon sens de l'écriture, style simple et juste assez littéraire, belles figures de styles totalement appropriées pour notre univers.
  • Bel équilibre des forces et faiblesses de ton personnage. Personnellement, je ne le sens pas surpuissant et c'est une bonne chose.
  • Histoire cohérente avec le légendarium, adaptée au personnage et à son camp.
  • Orthographe et grammaire assez bons, fautes peu nombreuses et jamais piquantes pour les yeux.
  • L'idée d'un petit dragon est plutôt cool, j'aime bien !


Ensuite, il est stipulé dans le règlement (que tu as lu Twisted Evil) que les joueurs désirant jouer des dragons doivent présenter des fiches de personnage de haute qualité, ainsi que des voies de développement futur pour le personnage. À ce niveau, c'est là qu'il nous manque de l'information. Par conséquent, je t'ai préparé des pistes d'exploration à travers lesquelles tu pourras enrichir ta présentation:


  • Développement futur:
    - Quels sont les buts de ton personnage, ses aspirations ? Sa raison de vivre ?
    - Comment va-t-il accomplir ses desseins ?
    - Ses projets à court/moyen/long terme ?

  • Ses relations:
    - Sa vision, sa relation avec Morgoth
    - Comment perçoit-il chacune des autres races ?
    - Comment est-il face aux inconnus ?
    - Comment le connaît-on parmi les siens, chez ses armées ?
    - Pourquoi connait-il le Sindarin ? Pourquoi est-il si habile avec les mots et peut-il s'exprimer en Valarin, lui qui vient des Montagnes de Fer ?

  • Ton personnage a vécu 724 ans...
    - Comment a-t-il réagit à l'arrivée des Noldor ?
    - Comment perçoit-il les peuples anciens tels les Aigles et les Araignées ? Une histoire à leur sujet ? Les a-t-il déjà rencontrés ?
    - Comment a-t-il vu évoluer les différents royaumes ? Ses réactions ?

  • Son physique: aide-nous à nous imaginer ton personnage
    - Ses yeux, son regard
    - Son antre, où vit-il ?
    - Sa gueule, ses crocs, son haleine
    - Ses ailes, les ossements, leur envergure
    - Ses griffes, ses pattes, comment les utilise-t-il ?
    - Comment se nourrit-il ?
    - Sa fameuse armure: pourquoi est-elle si spéciale (comme discuté en MP) ? Qu'inspire-t-elle chez ses ennemis ? Comment la perçoivent ses serviteurs ? D'où vient-elle ? Pourquoi décide-t-il de la porter ? Tellement de choses à dire à son sujet. Si tu comptes en faire une armure de légende, tu peux probablement en parler en plusieurs lignes, voir paragraphes.


En résumé, ta fiche semble être rédigée par une plume pouvant se mériter de jouer un tel personnage. Or, ta fiche manque encore de détails (je sais qu'elle n'est pas terminée!) et le personnage de profondeur pour que je puisse le valider tout de suite (mais ça viendra très vite!). Aussi, ton avatar doit être exactement de la taille de l'image qui est utilisée dans ta présentation. Finalement, je t'invite à relire le tout afin de peaufiner l'écriture et limiter les fautes maladroites.

Lorsque tu seras validé, tu obtiendras ton rang, tes richesses de départ te permettant d'avoir des armées et ton niveau d'affinité magique. Tous seront inscrits directement dans ta fiche de personnage.

Bienvenu encore une fois et bonne continuation pour la suite !


Thor'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi de Nargothrond - Le Loyal
Roi de Nargothrond - Le Loyal
avatar


Messages : 99
Date d'inscription : 03/08/2017
Age : 18



Feuille de personnage
Affinité magique:
10/15  (10/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: Re: Urgak "La Forteresse" Mer 6 Sep - 20:01

Bonjour et bienvenue!

Thorondor a déjà tout dit, mis à part qu'il te faut faire attention à ne pas modifier et déformer la fiche/le code lorsque tu la remplies, je pense notamment à la taille de la police. Comme Arthurus, le problème vient peut-être au moment où tu copies/colles à partir du traitement de texte (si c'est comme ça que tu procède).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon d'Angband, “La Forteresse”
Dragon d'Angband, “La Forteresse”
avatar


Messages : 21
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 21



Feuille de personnage
Affinité magique:
7/15  (7/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: Re: Urgak "La Forteresse" Ven 8 Sep - 19:31

Bon je suis en train de faire tout ça et d'ajouter ce qui manque à l'appel

Néanmoins pour la langue, n'ayant trouvé rien de concret sur la communication des dragons j'ai bêtement déduit que :

1.Morgoth est un Valar
2.Donc il parle le Valarin
3. Il a crée le premier dragon, et faut bien communiquer
4. Les dragons parlent donc en Valarin
5.Profit ?

Si c'est pas le cas je corrigerais ce détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi de la Marche - Le Grand
Roi de la Marche - Le Grand
avatar


Messages : 431
Date d'inscription : 10/05/2017
Localisation : Himring



Feuille de personnage
Affinité magique:
9/15  (9/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: Re: Urgak "La Forteresse" Sam 9 Sep - 0:01

Merci Urgak de considérer mes commentaires. Je suis convaincu que ta fiche terminée sera un chef d'oeuvre !

Pour la langue, ton raisonnement est logique et acceptable dans la mesure où la naissance de ton personnage, comme il est dragon, est plutôt obscure. Or, tu pourrais la détailler en utilisant des éléments du légendarium.
Pour pouvoir communiquer avec Morgoth, Gothmog et Glaurung, ton personnage pourra ainsi s'exprimer en Valarin, lui dont l'affinité magique lui permet d'apprendre des langages assez rapidement.

L'Orquien, ça va. Comment a-t-il appris le Sindarin ?

Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon d'Angband, “La Forteresse”
Dragon d'Angband, “La Forteresse”
avatar


Messages : 21
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 21



Feuille de personnage
Affinité magique:
7/15  (7/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: Re: Urgak "La Forteresse" Dim 10 Sep - 20:54

Bon j'ai édité ma fiche en rajoutant les détails qui manquait en m'aidant des indications que tu m'as donné, par contre y'a certaines choses qui sont un peu dite de manière implicite , par souci narratif, et d'autre que j'ai pas trop réussi à raconter. J'ai un peu galéré avec les éléments du légendarium et un besoins de construire mon personnage autour, j’espère donc que c'est satisfaisant. Voici donc venir la version tl;dr des détails manquants :

Développement futur:
- Quels sont les buts de ton personnage, ses aspirations ? Sa raison de vivre ?

Le but d'Urgak est tout simplement d'aider Morgoth à accomplir son but tout en assouvissant ses pulsions "draconiques"
- Comment va-t-il accomplir ses desseins ?
PAR LE FEU, LE SANG. Et la stratégie.
- Ses projets à court/moyen/long terme ?
Monter en echélon dans l'armée du Mal et peut-être à terme devenir le plus influent des dragons du Belleriand

Ses relations:
- Sa vision, sa relation avec Morgoth

Une des seules personnes à lui avoir offert une chance de s'en sortir, il tiens son maître et créateur en profond respect et obéis à ses ordres
- Comment perçoit-il chacune des autres races ?
Comme la plupart des dragons, Urgak est "casanier" donc il connait peu les races, tout ce qui est un ennemi pour Morgoth est un ennemi pour lui.
- Comment est-il face aux inconnus ?
Il tentera souvent de percer secrètement à jour son interlocuteur afin de pouvoir mener la conversation comme il l'entends. Il est toujours sur ses gardes.
- Comment le connaît-on parmi les siens, chez ses armées ?
Grace a ses faits d'armes lors du Dagor Bragollach, il est donc quelqu'un d'assez nouveau mais prometteur

- Pourquoi connait-il le Sindarin ? Pourquoi est-il si habile avec les mots et peut-il s'exprimer en Valarin, lui qui vient des Montagnes de Fer ?
Grace à son intelligence innée, ses longs siécles d'écoute et d'observation et  l'aide de Sauron qui lui a filé deux trois tuyaux et qui fut une source d’inspiration pour le dragon qui admirait la puissance de Sauron, tant physique que verbale. J'ai utilisé le personnage de Sauron car c'est un maitre en complot et quelqu'un d'assez connu donc c'était plus facile pour moi. De plus , on sait que Sauron récompense bien souvent ceux qu'il cherche à soumettre à son contrôle. j'ai volontairement fait planer le doute sur le fait de savoir si Sauron aide Urgak dans l'interet général de la victoire de Morgoth ou dans son propre intérêt.

Ton personnage a vécu 724 ans...
- Comment a-t-il réagit à l'arrivée des Noldor ?

Les Noldors sont des envahisseurs, et une grande menace, voila tout.
- Comment perçoit-il les peuples anciens tels les Aigles et les Araignées ? Une histoire à leur sujet ? Les a-t-il déjà rencontrés ?
Il a surement croisé des Aigles lors du Dagor Bragollach et des Araignées de temps a autre. Mais je doute qu'il soit logique qu'un dragon aussi "récent" dans la guerre eut affronté des Aigles dans de furieuse batailles.
- Comment a-t-il vu évoluer les différents royaumes ? Ses réactions ?
Toujours la même chose, les royaumes du Bien qui s'étendent sont une menace, une gangréne qui faut combattre pour le Maitre du Mal

Son physique: aide-nous à nous imaginer ton personnage
- Ses yeux, son regard

C'est dans l'edit de la fiche
- Son antre, où vit-il ?
Son antre est creusé dans une montagne sans nom(rien de particulier) qu'il a lui même creusé et modelé dans la pierre grâce a ses orcs et la puissance de son souffle. Imaginez donc une tanière presque entièrement en pierre fondue et grossièrement creusé dans la roche. Néanmoins il y'a une immense forge afin entretenir son armure.
- Sa gueule, ses crocs, son haleine
Edit de la fiche
- Ses ailes, les ossements, leur envergure
Idem
- Ses griffes, ses pattes, comment les utilise-t-il ?
Very Happy
- Comment se nourrit-il ?
Alors la j'ai seché complétement. Je pensais que les dragons ne mangeait pas en fait car je n'ai jamais vu de source attestant que Smaug est parfois sortir se nourrir dans le Hobbit.

- Sa fameuse armure: pourquoi est-elle si spéciale (comme discuté en MP) ? Qu'inspire-t-elle chez ses ennemis ? Comment la perçoivent ses serviteurs ? D'où vient-elle ? Pourquoi décide-t-il de la porter ? Tellement de choses à dire à son sujet. Si tu comptes en faire une armure de légende, tu peux probablement en parler en plusieurs lignes, voir paragraphes.
La encore, c'est dans le Codex.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi de la Marche - Le Grand
Roi de la Marche - Le Grand
avatar


Messages : 431
Date d'inscription : 10/05/2017
Localisation : Himring



Feuille de personnage
Affinité magique:
9/15  (9/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: Re: Urgak "La Forteresse" Mar 12 Sep - 4:53

Tu as pris conscience de mes remarques et répondu aux questions dont je t'ai fait part.
Pour moi, ça roule !

Je confirme donc la validation du premier dragon !

Maintenant, avant de commencer:

- Le staff va t'ajouter tes richesses pour que tu puisses les dépenser comme bon te semble quand la boutique sera fin prête.
- Le staff va te donner ton rang, ainsi que ton groupe.
- Le staff t'invite à suivre le Newsletter publié sous peu qui te donnera l'info sur l'évolution du forum qui ouvrira bientôt officiellement ses portes !

Au nom de tous, je souhait te remercier de prendre part à l'aventure, même (surtout!) à ce stade de l'évolution de notre merveilleux forum. Je te remercie aussi de ta patience et de ta compréhension. Les règles sur le Wargame et le système économique seront publiées cette semaine et tu pourras ainsi t'y en imprégner.

La plus belle des aventures pour toi !


Le Staff de SDS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon d'Angband, “La Forteresse”
Dragon d'Angband, “La Forteresse”
avatar


Messages : 21
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 21



Feuille de personnage
Affinité magique:
7/15  (7/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: Re: Urgak "La Forteresse" Mar 12 Sep - 19:01

Merci beaucoup.

Et maintenant, que le mal se répande sur le monde entier Sauron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Prince Savant - Roi de Nogrod
Le Prince Savant - Roi de Nogrod
avatar


Messages : 154
Date d'inscription : 23/02/2017
Age : 19
Localisation : Nogrod



Feuille de personnage
Affinité magique:
8/15  (8/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: Re: Urgak "La Forteresse" Mer 13 Sep - 11:23

Un petit détail me chiffonne : ton avatar n'a pas la bonne taille. Il faudra que tu changes ça au plus vite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragon d'Angband, “La Forteresse”
Dragon d'Angband, “La Forteresse”
avatar


Messages : 21
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 21



Feuille de personnage
Affinité magique:
7/15  (7/15)
Equipement:
Armée:

MessageSujet: Re: Urgak "La Forteresse" Lun 18 Sep - 19:07

C'est bizarre, il est pourtant ,comme indiqué, en 200x400 sur le fichier dans mon PC , je vais chercher ou ça coince.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Urgak "La Forteresse"

Revenir en haut Aller en bas

Urgak "La Forteresse"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La forteresse du Val sans Retour
» Mon mur de forteresse (premier décor)
» Forteresse of doom Dark Angels de planetstrike
» Le Chaos aux portes de la Forteresse.
» Question d'équipement : une forteresse sur le passeur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Silmarillion: l'Ombre de Morgoth ::  :: Les Présentations :: Les personnages validés-